Exposition des oeuvres de l’Essentiel

Exposition des oeuvres de l’Essentiel

Venez nombreux découvrir des oeuvres dont la créativité, les couleurs et l’intensité vous séduiront.
Du mercredi 21 février 2018 au lundi 26 mars pendant les heures d’ouverture de la maison communale.

Les oeuvres de Kim Nawara, François Michiels, Rodigue Michaux, Pauline Cruysmans, Arsène Vandekasteele, Edouard de Chassey, François Folon, Maxime Borgers, résidents handicapés adultes à l’Essentiel, seront exposées pour vous.

François Michiels

F Michiels

François peint et sculpte de lascives silhouettes. Elles sont rondes. Elles sont brutes. Elles émeuvent et invitent à la danse où à de pulpeuses étreintes. Le regard de François est trompeur. Sa vision est tronquée. Il peint et sculpte tel qu’il ressent, il exprime les formes et les couleurs à sa façon, et le plongeon que l’on peut faire dans ses visions reflète la réalité de ses points de vues. Et doucement, il s’enfuit de sa démarche chaloupée, appuyé sur sa canne, un sourire narquois qui dit “Toulouse Lautrec n’aurait pas fait mieux” ….

Kim Nawara

K Nawara

Kim fait des portraits de stars, ou des portraits d’elle-même. Il y a confusion. Qui est la star et où se cache donc Kim ? Ses traits sont nerveux, spontanés et dégagent une harmonieuse puissance. Et la petite voix de Kim, et son sourire éclatant, invitent à la douceur. Je me cache mais vous me trouverez, j’en ai tant envie ! Trouvez-moi !

Rodrigue Michaux

R Michaux

Des élans de couleurs brutes, des tracés épais, et des autoportraits tout en art brut. Rodrigue nous projette dans ses mondes avec une naïveté déconcertante. Et nul ne peut rester insensible. Les histoires que Rodrigue se raconte dans la tête sont à fleur de papier. L’invitation aux rêves est lancée… L’attraperez-vous ?

Pauline Cruysmans

P Cruysmans

Douce et délicate Pauline, son monde est fait de tendres étreintes et de lancinantes ritournelles, elle méticule avec patience, elle tricote des douceurs. Puis, étonnant contraste, flamboyante surprise que de découvrir ses œuvres tempétueuses, ses mers en furie, ses océans de bourrasques… Pauline vous a bien eu. Pauline cache bien son jeu…. Pauline est énergie. Vitale !

Arsène Vandekasteele

A Vendekasteele

Arsène impressionne. Il impressionne les couleurs, les toiles, et assemble de nouveaux sens, en dépit du bon sens. Et l’impression fait grâce. Son travail artistique est un véritable labeur. Il doit apprendre à maîtriser son corps, ses spasmes, ses émotions, pour poser sur papier de nouveaux éléments de langage. Il se concentre. Il lutte. Puis il exulte ! Et c’est si fier et heureux qu’il présente le fruit de ses combats, l’essence de ses maux. Arsène est un artiste séducteur et taquin.

Edouard de Chassey

E de Chassey

Tel un volcan en éruption, Edouard fulmine, Edouard s’exprime, Edouard tire à bout portant par rafales incessantes…et les sillons de lave creusent d’explosifs tableaux.

François Folon

F Folon

François Folon, fils de …, se démarque avec malice de ses parents artistes… il brouille les pistes, mais signe néanmoins Folon le Belge, comme on aurait écrit Brueghel le Vieux… mais peu importe, prenez votre ticket et avancez dans ce monde symétriquo-surprenant, ou les chiffres avoisinent des arrêts de bus, des directions de tram, des départs de bateaux, des destinations fluviales, et des aéroports spatio-temporels…  Et votre ticket, c’est son œuvre étonnante.

Maxime Borgers  

M

L’enfant qui dort au fond de Maxime a le sommeil léger…. Il se réveille au moindre bruit et tâtonne du pinceau et des couleurs. Des couleurs onctueuses, qui se fondent dans le monde animal que Maxime vénère …Zèbres, chats et autres bêtes hautes en couleurs… l’enfant est apaisé, l’enfant sourit. Puis Maxime, sans naïveté aucune, reprend le dessus et s’engonce dans son rôle d’adolescent…


Reportage de TV COM lors du vernissage de ce 21 février 2018

L’Essentiel est un centre d’accueil pour adultes handicapés. Il est situé à Lasne. Pour marquer les 5 ans d’existence, une grande exposition est organisée à la maison communale. Quatorze adultes handicapés y présentent leurs oeuvres. L’occasion de découvrir de véritables talents bien loin des stéréotypes liés au handicap. Cette exposition est aussi une manière pour le grand public de partir à la rencontre du travail de véritables artistes.

Lancer des ponts

Ils s’appellent MaximeEdouard ou Stéphanie. Mercredi soir, leurs oeuvres étaient au centre de toutes les attentions. « C’est vraiment bien de pouvoir montrer ce qu’on sait faire malgré notre handicap« , relève Stéphanie Toulouse. En une phrase, elle a résumé l’intérêt de cette exposition. Des propos confirmés par Michel Englebert, le directeur de l’Essentiel. « Cette exposition est importante. Le grand public peut voir ce dont sont capable ces artistes. Ces oeuvres sont comme des ponts entre les artistes et les visiteurs. »

L’exposition s’intitule « la créativité commence là où le langage s’arrête« . Pas besoin de beaucoup de mots en effet devant les oeuvres de ces quatorze artistes. Des peintures de grande qualité qui parlent d’elles-mêmes et qui témoignent du talent présent à l’Essentiel. « Certains spécialistes nous disent que les oeuvres sont cotées sur le marché de l’art. Elles valent plusieurs dizaines de milliers d’euros. » Cela dit, le vrai prix de ces oeuvres, c’est le sourire sur le visage des artistes et leur fierté d’être reconnus !

Pierre Thirion – Samy Lamloum