Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Le collège communal / Mot du Bourgmestre
Actions sur le document

Mot du Bourgmestre

Un nouveau président au CPAS

Agé de 57 ans, Frédéric Dagniau est un vieux routier de la politique communale. Lasnois de souche, avocat de métier, il est entré en politique en 1995. Conseiller communal depuis cette date, il a, au cours de ces années de mandat, accumulé une expérience de quelques 14 années au sein du collège communal en tant que successivement échevin de l’urbanisme, de l’aménagement du territoire, du patrimoine, des finances et des sports.

Nul doute que cette expérience lui sera utile pour ce nouveau défi. Il y sera tout particulièrement attentif à tenter de prévenir et de remédier aux conséquences de la crise sanitaire et à la précarité qui pourrait en résulter pour certains. L’accueil de la petite enfance, l’accompagnement de nos aînés et l’accessibilité au logement figureront également dans ses priorités. Rôdé au fonctionnement d’un collège communal, sa présence au sein de celui-ci sera par ailleurs le gage de la recherche permanente des synergies qu’il sera possible de développer entre la commune et le CPAS.   

C’est en séance du conseil communal du 2 février que Frédéric Dagniau a presté serment en tant que président du centre public d’action sociale.

Travaux et impacts sur notre mobilité

De nombreux chantiers de voiries, d’égouttage, d’aménagement de pistes cyclables et de trottoirs commenceront début mars et pour certains ne se finiront que fin d’année. Ces travaux auront un impact important sur la mobilité et sur le quotidien des riverains. Des mesures temporaires de circulation seront appliquées telles que l’utilisation de feux alternatifs, la fermeture complète de la voirie et la mise en place d’itinéraires conseillés ou de déviation. Prenez vos précautions si vous devez emprunter une de ses rues (consultez la rubrique travaux ou le site lasne.be), votre temps de parcours sera sensiblement allongé.

Nouvelles de la Porte St Benoit

A la suite de deux accidents survenus en 2021, le passage sous la porte St Benoit reste interdit à tout véhicule pour des raisons de sécurité publique.  A la suite d’un rapport en stabilité, il semblerait que tout choc supplémentaire mettrait en péril l’édifice et en danger la vie de ses occupants.  A la veille des fêtes de fin d’année, l’administration espérait rouvrir le passage à la circulation à la suite du placement d’étançons par le propriétaire. Malheureusement, ces travaux ne suffisent pas à la réouverture de la voirie. Une solution pérenne doit être trouvée afin que le bâtiment ne puisse plus être heurté tout en tenant compte des exigences des services de secours pour continuer à accéder à l’abbaye. Notre proposition serait de replacer un tunnel en béton (qui a déjà fait ses preuves) afin d’empêcher le passage des véhicules non-autorisés. Au niveau administratif, la porte se situant dans le périmètre d’un site classé (Abbaye d’Aywiers), les procédures pour l’obtention d’un permis sont plus contraignantes et les délais sont rallongés. Un avis de l’agence wallonne du patrimoine doit être sollicité et après une première réunion tenue en décembre, nous savons que cet avis est pour l’instant défavorable à cette solution pour une question d’esthétique. Une nouvelle réunion a été demandée.   A ce jour, aucune date de réouverture ne peut encore être avancée.

Le bourgmestre,
Laurence Rotthier