Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Le collège communal / Mot du Bourgmestre
Actions sur le document

Mot du Bourgmestre

IL FAUT QUE JE VOUS EN PARLE ... 


Saviez-vous que l'administration communale compte 141 membres du personnel toutes fonctions confondues (administratif, technique, ... ) à charge des finances communales? Ce qui représente un budget en dépenses de 6.312.860 €. 

 

Elle est organisée en services, à la tête desquels un chef de service assure des missions de référent-expert de la matière traitée par ledit service et de manager des personnes occupées dans le département. Si vous désirez connaître la composition des équipes, un organigramme est disponible sur www.lasne.be. 

Les 9 chefs de service forment, sous l'impulsion du direc­teur général, le comité de direction qui assure la vision stratégique de l'administration. 

Dès le début de la crise sanitaire Covid-19, en mars 2020, c'est en m'adressant très régulièrement au comité de di­rection avec le soutien du collège communal, que j'ai ini­tié et transmis les directives qui permettront de gérer la crise avec pour objectif de conserver la confiance du per­sonnel, en faisant appel à la responsabilité de chacun et au respect des uns à l'égard des autres. C'est dans un en­vironnement de travail sécurisant auquel vous avez con­tribué en prenant rendez-vous, en transmettant vos de­mandes par courriel, en portant un masque, ... que nous avons pu vous assurer nos missions de service public. 

Je suis aussi convaincue que l'administration commu­nale, dans le comportement de ses agents, se doit d'être exemplaire : seulement 19 personnes ont été positives à la Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire. Les qua­rantaines imposées n'ont jamais affecté la continuité de nos services et je crois pouvoir affirmer qu'aucune conta­mination n'a eu lieu sur le lieu de travail ... 

Aujourd'hui, l'administration communale est mise à rude épreuve mais nous sommes debout : nous avons rempli toutes nos missions ! 

Amorcée depuis quelques années, ma vision de l'administration s'en trouve renforcée : la gestion de la crise a été une formidable mise à l'épreuve et... ça marche ! 

La désignation d'un change manager, il y a quelques an­nées, soutenu par une équipe de deux informaticiens a permis d'entamer une révolution numérique. Il s'agit d'établir un juste équilibre entre le numérique et l'humain parce que l'administration est au service de tous les ci­toyens avertis ou pas en informatique : il n'est pas ques­tion de dématérialiser votre administration ... 

Le télétravail a mis en évidence que l'autonomie et la confiance que la hiérarchie met dans ses collaborateurs va­lent bien plus que la valorisation du temps de présence ... 

L'adhésion du conseil communal au plan climat et la volonté de réduire la production de CO2, qui met l'environnement au centre de nos préoccupations stratégi­ques, doivent aussi se traduire au sein de l'administration. Ceci notamment, d'une part, par l'instauration systéma­tique du télétravail profitable à l'environnement, à la mobi­lité et à l'espace parfois restreint de nos locaux d'autre part, par la prise de rendez-vous par le citoyen qui permet une meilleure organisation et de limiter les temps d'attente ou enfin, par l'insertion d'une clause d'éco­responsabilité dans nos marchés publics. 

Ma responsabilité aujourd'hui avec les membres du comi­té de direction, du collège communal et du conseil com­munal est de construire une administration capable d'attirer et de conserver les jeunes talents, en offrant une organisation de travail valorisante, contraignante en ter­mes d'objectifs. Les valeurs édictées dans la charte de notre administration adoptée depuis longtemps sont plus que jamais d'actualité. En effet, nos valeurs d'esprit d'équipe, d'humanité, d'esprit de progrès, d'expertise et de dynamisme sont le fondement de notre organisation. 

Aujourd'hui, nous ne travaillerons plus jamais comme avant mars 2020, ma volonté est de construire une admi­nistration moderne et de tirer le meilleur parti de cette crise sanitaire, qui a été terrible mais qui nous a aussi fait prendre conscience que nous avions de la chance de faire partie de l'administration communale. 

Le directeur général,
Laurence Bieseman