Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Vie politique / Le collège communal / Mot du Bourgmestre
Actions sur le document

Mot du Bourgmestre

Cela se passe près de chez vous

Saviez-vous que depuis début mars, une cinquantaine de famille lasnoises accueillent des familles ukrainiennes ? Aujourd'hui, 135 Ukrainiens vivent sur notre territoire. Pour leur offrir un bon accueil, rapidement la solidarité s’est mise en place. Des citoyens se sont proposés pour organiser des cours de français, pour ouvrir un vestiaire solidaire, le resto du centre du village a mis à disposition sa grande salle et a offert entre 80 et 90 repas tous les mardis soirs, nombre de commerçants ont également apporté leur aide en offrant médicaments, viennoiseries,…. Votre générosité a dépassé toutes nos attentes. Vous êtes juste formidables. 

En mars également, les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire ont été levées. Nous retrouvons une vie presque comme avant. Cependant il sera difficile de complètement oublier ces deux dernières années. Les évènements ont donc pu reprendre. Premier événement communal, la journée du bien-être animal qui a rencontré un franc succès. Ensuite depuis le 12 mai, le printemps musical, l’occasion de se retrouver de 18h à 20h autour du kiosque de la place communale tout en musique. En juin, nous nous réjouissons de vous retrouver à la braderie qui aura lieu le week-end des 11 et 12 juin. 
Et puis, après la crise du Covid, la crise ukrainienne, voici la crise énergétique. Comme vous le savez, nous nous plongeons intensément dans la mise en oeuvre du Plan Climat Lasne 2030 (2030.lasne.be). 

Une des solutions qui nous permettrait de réduire notre consommation énergétique serait de réduire ou supprimer une partie des éclairages publics. Sachant que la consommation annuelle pour l’éclairage public en pro-vince du Brabant wallon est en moyenne égale à 130 kWh/habitant, nous nous inquiétons des coûts liés à l’énergie (en forte hausse) mais aussi de l’impact de la pollution lumineuse sur la biodiversité et donc sur notre environnement.

Chaque année, rien que l’éclairage public coûte à l’administration 144.542,64 € (10,11 €/hab sur base de 2021). Demain, avec l’augmentation de l’énergie (+65 %), le coût annuel passera à 238.495,36 € (+93.952,72 €). En 2021, si nous avions coupé l’éclairage entre minuit et 5h du matin, l’économie financière s’élèverait à 89.622,96 € et le coût par habitant ne serait plus que 3,84 €. Et là, nous ne parlons que de l’éclairage public !

Nous aimerions avoir votre avis. Faut-il oui ou non réduire ou supprimer une partie de l’éclairage public nocturne ? Un formulaire est en ligne (lasne.be rubrique énergie), il suffit de le remplir ou d’envoyer votre réponse à ZW5lcmdpZUBsYXNuZS5iZQ==. Cette enquête a pour objectif de mieux connaître votre opinion. Nous pensons qu’il est temps d’évoluer à ce sujet !

Le bourgmestre,
Laurence Rotthier