Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services de l'administration / Environnement / Conseils pratiques / Mon chemin d'accès
Actions sur le document

Mon chemin d'accès

 

Le chemin d’accès est la liaison entre l’espace public et l’espace privé. L’urbanisation met souvent en péril la diversité des paysages proches ou lointains ainsi que les ouvertures et percées paysagères qui font la richesse de Lasne (ensemble d’anciens villages ruraux). 
Aujourd’hui, la tendance est à l’aménagement de l’espace privatif.  Nous devons tout mettre en œuvre pour permettre une évolution harmonieuse en s’inspirant des qualités paysagères d’origine.

 

Quelques conseils

  1. Favoriser la convivialité ;
  2. Maintenir les vues et percées paysagères existantes ;
  3. Contenir la végétation – elle doit souligner la partie habitée et ne pas l’envahir ;
  4. Utiliser des matériaux simples, sobres et légers en harmonie avec le cadre rural ;
  5.  Eviter les clôtures lourdes et imposantes ;
  6. Diversifier les essences locales ;
  7. Garder un décor avant discret et sobre ;
  8. Limiter l’espace minéral visible ;
  9. Garder une respiration à l’avant en gardant des espaces de recul (placettes ou recul de portail, etc) ;
  10. Fleurir et soigner l’espace à front de voirie ;
  11. Utiliser un éclairage discret afin de respecter le voisinage et la faune (privilégier le détecteur de présence pour autant qu’il soit bien orienté) .

 

Comment planter dans ces zones ?

  1. Gérer le choix et les hauteurs des essences par la plantation de sujets qui respectent le cadre rural, les reculs, les droits des voisins, les zones d’ombre et de soleil et les vues paysagères ;
  2. Penser à l’impact de la hauteur des arbres à maturité ;
  3. Utiliser harmonieusement l’espace disponible pour embellir les abords de votre propriété tout en maintenant des ouvertures paysagères visibles depuis la voirie ;
  4. Dans cet espace de liaison public privé, privilégier les plantes rurales indigènes, diversifier le décor et les plantations ;
  5. Les plantations peuvent être doublées d’un treillis tendu, pour autant que ce dernier soit parfaitement camouflé et installé du côté de l’intérieur de la parcelle.

 

Comment clôturer ?

  1. Eviter toute clôture trop lourde, trop haute ou trop imposante à front de voirie ;
  2. Respecter les possibilités de passage de la faune locale ;
  3. Limiter les clôtures à l’arrière de la propriété ou, si nécessaire, en créant des ruptures de l’alignement des clôtures.

 

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à nous contacter !