Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services de l'administration / Environnement / Evénements & actualités / Ici commence la mer, ne jetez rien
Actions sur le document

Ici commence la mer, ne jetez rien

Nos cours d’eau ne sont pas des poubelles, nos stations d’épuration non plus !
C’est pour rappeler ce message que les Contrats de Rivière de Wallonie et la SPGE lancent ce 1er juin une campagne média en radio, télévision et sur les réseaux sociaux, avec le soutien de Céline Tellier, Ministre de l'Environnement et de la Nature.
Depuis 2020, les Contrats de rivière de Wallonie et la SPGE ont placé 2700 plaques émaillées partout en Wallonie avec ce message : Ici commence la mer. Ne jetez rien !


Les plaques ont été placées à proximité des avaloirs d’eau de pluie avec le soutien des 250 communes partenaires des Contrats de rivière.
Mais la pandémie est passée par là. Durant 2 ans, les activités d’animation, part importante des missions des Contrats de rivière, ont été mises au ralenti. Dans le même temps, de nouveaux déchets (masques, gants, etc.) se sont retrouvés dans les rues, puis dans les stations d’épuration ou les cours d’eau.

Aujourd’hui, c’est à l’ensemble des citoyens qu’il faut rappeler ce message :
« Arrêtons de jeter nos déchets en rue, nos mégots dans les avaloirs d’eau de pluie, nos lingettes dans les toilettes, les huiles alimentaires, de fritures et autres résidus dans nos éviers. »
Et, Céline Tellier, Ministre de l'Environnement et de la Nature, de souligner : « Les épisodes de sécheresse que nous connaissons nous rappellent à quel point l’eau est une ressource précieuse à protéger. Le traitement des eaux usées est un des enjeux majeurs pour la préservation de la qualité de l’eau. Et chacun a un rôle à jouer. La Wallonie investit des sommes considérables dans la mise en place et la maintenance des réseaux d’égouttage, des stations d’épuration performantes. La participation des citoyens est également indispensable dans ce processus. Chacun d’entre-nous doit veiller à utiliser des produits d’entretien plus respectueux de l’environnement, à réduire sa consommation et à ne pas polluer davantage l’eau avec nos différentes formes de déchets. Il en va de la préservation de toutes les formes de vies présentes sur notre territoire. Ensemble, agissons pour la sauvegarde de notre or bleu ! ».

Quelques chiffres
  1. 80 % des déchets marins proviennent des terres, et contribuent à alimenter le « continent de plastique ». Ils compromettent notamment les réserves en eau potable.
  2. De nombreux déchets (flottants ou non) sont jetés directement dans les cours d’eau ou via le réseau de ruissellement (avaloirs), ou abandonnés le long des routes, et emportés par la pluie et/ou le vent. Ces déchets arrivent ainsi dans les rivières avec des conséquences désastreuses pour la faune et la flore aquatique, et finiront leurs courses en mer.
  3. Chaque seconde, près de 137.000 mégots sont jetés par terre dans le monde (selon Eco Volontaire International). En Belgique, ce sont plus de 10 millions de nouveaux petits détritus qui jonchent le sol chaque jour. Un seul de ces petits détritus met 10 à 15 ans à se décomposer et peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau.
  4. Lors d’une récente Opération Rivière Propre, un Contrat de rivière a pu récolter plus de 4 tonnes de déchets (pesés secs) en tous genre. Ceux-ci tapissaient le lit de la rivière, sur à peine 50 mètres de cours d’eau, empêchant toute vie de s’y développer. Il a fallu 15 jours de travail pour les évacuer. Cet exemple en est un parmi tant d’autres, résultat de l’incivisme ou de la négligence de certains.
  5. Les déchets liquides ont également un impact important, qu’ils soient liés à des pollutions accidentelles, ou jetés directement dans les éviers, ou les avaloirs, tels que les graisses de friteuse, les huiles moteurs, résidus de peinture, pesticides, produits chimiques divers, …

Les acteurs de la campagne en détails

Les Contrats de rivière de Wallonie
Les 14 Contrats de rivière de Wallonie ont pour objectif de fédérer et concilier les points de vue de l’ensemble des acteurs de l’eau en vue de, notamment, favoriser une mise en oeuvre cohérente des Directives européennes en matière d’eau (Directive cadre sur l’eau, Directive inondation…). Pour ce faire, les équipes des Contrats de rivière dressent un inventaire des dégradations aux cours d’eau sur l’ensemble de la Wallonie (pollutions, déchets, érosions, entraves, rejets d’eaux usées, plantes invasives…) et élaborent avec les acteurs compétents un programme d’actions concerté afin d’y remédier. Les Contrats de rivière oeuvrent aussi à mettre en évidence les atouts des rivières (sources de biodiversité exceptionnelle, patrimoine remarquable...).

http://environnement.wallonie.be/contrat_riviere/index.htm
 

La SPGE (Société publique de gestion de l’eau)
La SPGE prend en charge la coordination et le financement du secteur de l’Eau en Wallonie afin de préserver la santé publique, protéger et restaurer les ressources en eau et les systèmes aquatiques des pollutions de toutes origines. Ses missions principales sont la protection des ressources en eau, l’assainissement des eaux usées et le démergement. Avec ses partenaires, elle assure une gestion durable et responsable de l’eau. Elle assume ainsi une responsabilité sociétale essentielle en matière d’environnement, dans et au-delà des frontières de la Wallonie.

www.spge.be


Les Organismes d’Assainissement Agréés
L’assainissement des eaux usées se fait de deux manières. En fonction de la situation du bâtiment concerné, celui-ci sera soumis à un régime d’assainissement soit autonome ou collectif. En zone d’assainissement collectif, le réseau d’égouttage est relié aux stations d’épuration (construites ou à venir) et les Organismes d’Assainissement Agréés ont la charge de traiter ces eaux usées.

https://www.inbw.be/eau
 

Les 262 communes wallonnes dont 250 partenaires des CRW


L'ambassadeur de campagne : Jonas Gerckens, Marin de l’année 2021
Cette campagne peut compter sur un ambassadeur de choix en la personne de Jonas Gerckens, Marin de l’année 2021.
L’année 2021 de Jonas fut marquée par une très belle 4ème place à la Transat Jacques Vabre avec le co-skipper Benoit Hantzperg sur le VOLVO164 (Class40), mais aussi par le titre de vice-champion d’Europe de Course au large en double mixte aux côtés de Sophie Faguet (Figaro 3) et de la médaille de bronze au Mondial de Course au large en double mixte aux côtés de Sophie Faguet (Figaro 3).
Jonas Gerckens : « L’eau est mon environnement quotidien. Lorsque vous êtes en mer, c’est un tout autre monde que vous découvrez : un monde vivant, riche de diversité, à la fois prévisible et surprenant. Cette nature extraordinaire, c’est notre devoir à tous de la préserver, depuis nos cours d’eau wallons jusqu’aux profondeurs des océans. Je suis fier de m’associer à la SPGE et aux Contrats de rivière de Wallonie pour porter ce message d’une dimension fondamentale car j’aimerais que nous laissions aux générations futures la possibilité de connaître la nature telle que je la connais aujourd’hui. ‘Ici commence la mer’, j’adhère ! »
Jonas Gerckens

Cette fonctionnalité nécessite l'acceptation des cookies.
Modifier vos préférences en matière de cookies.