Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Lasne soutient la campagne Ruban Blanc
Actions sur le document

Lasne soutient la campagne Ruban Blanc

Chaque année, la quinzaine qui chevauche les fin novembre et début décembre voit fleurir des rubans blancs dans de nombreux pays. Agrafé à un vêtement, affiché aux murs ou formé humainement par des regroupements de personnes, cet étendard symbolique a partout la même signification : la lutte contre les violences faites aux femmes. Violences physiques, bien sûr, mais aussi morales, psychologiques ou verbales. Et l’énumération est loin d’être exhaustive tant sont nombreuses les formes que peuvent prendre ces maltraitances.

La symbolique

Le 6 décembre 1989, un homme armé entre dans une salle de cours de l’École Polytechnique de Montréal (Canada) et après en avoir fait sortir les hommes, assassine les 14 femmes présentes.
Cet événement va donner lieu à plusieurs actions parmi lesquelles, la création, en 1991 à Toronto, de la Campagne du Ruban blanc.

Cette campagne a pour objectif principal de rendre visible, par le port d’un ruban blanc, l’engagement d’hommes dans la lutte contre la violence envers les femmes. L’intérêt de la visibilité de cette campagne est qu’elle permet de briser le silence autour de cette problématique encore taboue dans notre société.

Le Ruban blanc est le symbole d’un engagement personnel de ne jamais commettre un acte de violence envers une femme et de ne jamais cautionner ou passer sous silence des actes de violence contre des femmes commis par d’autres hommes

La campagne du «Ruban blanc» est présente chaque année dans des dizaines de pays de tous les continents. Elle démarre traditionnellement le 25 novembre qui est la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Cette journée constitue également l’ouverture d’une période d’actions et d’événements qui se déroulent jusqu’au 6 décembre dans toutes les provinces.

« Il y a une vérité universelle, applicable à tous les pays, cultures et communautés : la violence à l’égard des femmes n’est jamais acceptable, jamais excusable, jamais tolérable. » (2008). Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies

BESOIN D’AIDE ?
Vous éprouvez le besoin de parler ? Vous vous posez des questions sur ce que vous vivez ou avez vécu ? Vous avez besoin d’aide ?
0800/30 030 – gratuit et anonyme 24h/24
Ou chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be

La ligne d’écoute et le chat sont accessibles pour les victimes, les auteurs, leurs proches et les professionnels

Téléchargez le dépliant : depliant_luttecontreviolence.pdf

www.ecouteviolencesconjugales.be