Des aînés plus rusés que les escrocs !

Des aînés plus rusés que les escrocs !

Le Gouverneur du Brabant wallon et la police fédérale ont collaboré pour lancer une campagne de sensibilisation suite aux fraudes au digipass et autres escroqueries qui sévissent en Brabant wallon et ailleurs.

Ces escroqueries commises par des organisations criminelles internationales existent depuis 2009 mais elles ont évolué au fil des années. Elles deviennent de plus en plus élaborées. Elles passent également par tous les canaux possibles (téléphone, e-mail, SMS, lettres, Messenger, faux agents…) L’appât du gain dans la précipitation peut vous jouer un mauvais tour. De plus, les escrocs peuvent se montrer rassurants. Vous laisser le temps de réfléchir peut vous sauver la mise.

Les personnes âgées représentent une cible de choix car elles sont parfois fragilisées, moins informées sur les nouvelles technologies et donc moins réceptives aux messages préventifs diffusés sur les réseaux sociaux. Elles sont malheureusement parfois aussi isolées ou sans accompagnement adéquat dans certaines démarches administratives ou financières.

Même si les modes opératoires varient, on remarque que l’approche des escrocs reste régulièrement basique et se focalise sur 3 axes :

  • La curiosité (gain d’argent, remboursement, loterie miracle)
  • L’inquiétude (qui ne serait pas sensible à la soi-disant détresse financière d’un membre de sa famille ou d’un ami proche ?)
  • L’actualité (un opérateur ou une institution qui annonce un dédommagement à la population, cela n’est pas forcément de l’argent)

Dorénavant, les escrocs n’ont qu’à bien se tenir !

Pour qui se font passer les escrocs en général ?

  • Un opérateur téléphonique (Proximus, Base, service de gestion des eaux, etc.) qui prétend faire une enquête.
  • Votre banque (directeur financier, secrétariat général, centrale, …) qui vous appelle pour des codes ou un versement en direct.
    Votre banque ne vous demandera jamais de codes par téléphone !
  • Une institution (SPF Finances, Commission européenne…) privilégiera toujours l’envoi par courrier !

On vous demande des infos personnelles, de l’argent, un paiement? C’est supect ! Demandez à votre interlocuteur son nom, son prénom, sa fonction et son numéro de téléphone.
Attention ! Un numéro de téléphone peut être facilement acheté.

Dans tous les cas, ne donnez aucune info sur vous par téléphone. Vous avez le droit de ne rien dire !

Consultez la brochure explicative