Cavaliers, cyclistes et piétons êtes-vous sûrs d’être vus ?

Cavaliers, cyclistes et piétons êtes-vous sûrs d’être vus ?

Cavaliers, êtes-vous sûrs d’être vus ?

Sur la voie publique, le cavalier est considéré comme un conducteur, tout comme l’automobiliste ou le cycliste, et doit, comme tel, se conformer à toutes les dispositions du code de la route qui lui sont applicables. S’il met pied à terre et marche à côté de sa monture, le cavalier reste un conducteur tant qu’il se trouve sur la voie publique.

A l’instar des autres conducteurs, les cavaliers doivent circuler le plus près possible du bord droit de la chaussée. Sur la chaussée, les cavaliers peuvent circuler à deux de front mais la file indienne reste, malgré tout, préférable. Si un cavalier circule sur l’accotement de plain-pied, tous les autres doivent circuler en une file.

Le code de la route stipule que les pistes cyclables et les trottoirs sont interdits aux cavaliers. Des règles particulières régissent, en outre, les chemins réservés à la circulation des piétons, cyclistes et cavaliers.

A la tombée de la nuit ou si vous circulez alors que la visibilité est inférieure à 200 m, vous êtes obligé de porter un feu blanc ou jaune à l’avant et un feu rouge à l’arrière. Ces feux peuvent être rassemblés sur un seul appareil que le cavalier peut placer ou porter à gauche. Dans l’obscurité, il est fortement recommandé au cavalier de porter des réflecteurs aux bras et aux jambes et d’en placer sur les pattes du cheval.

Cyclistes et piétons, êtes-vous certain d’être bien vus ?

Nous voulons rappeler aux cyclistes et aux piétons circulant sur des voiries peu éclairées et encore plus par temps de pluie, de porter divers accessoires réfléchissants leur permettant d’être vus. Les cyclistes doivent, bien entendu circuler sur un vélo en ordre d’équipement légal (phares, catadioptres, etc.).

Par ailleurs, les conducteurs seront inspirés en ménageant une distance latérale suffisante, même à allure réduite, lors d’un croisement ou d’un dépassement à l’approche d’un cavalier, d’un cycliste ou de piétons.

« UNE RUE POUR TOUS – soyons courtois, ralentissons »


Liens utiles :